Big Apple

Comment New York a-t-elle obtenu ce joli nom ? La réponse n'est pas si ancienne que cela. Au début des années 1970, New York avait énormément de problèmes, de sécurité en particulier, faisant reculer dangereusement le nombres de visiteurs.

Un campagne de publicité a donc été lancée à ce moment là afin de donner une nouvelle image à la ville. Le choix des responsables du tourisme se portèrent sur "la Grosse Pomme".

Il y a toutefois plusieurs explications sur l'origine de ce nom mais celle qui est retenue habituellement est celle-ci : John Fitzgerald, chroniqueur des course de chevaux au Morning Telegraph, avait lancé ce terme dans les années 20. En reportage à la Nouvelle Orléans, il avait entendu des valets d'écurie noirs américain appelé les champs de course de New York. Ce surnom lui plut et il donna comme titre à sa chronique "Around the Big Apple".

"The Big Apple" sera utilisée, dans les années 30, par de nombreux musiciens de jazz pour designer n'importe quelle grande ville surtout du nord des Etats-Unis, puis pour parler de New York, et plus particulièrement de Harlem, comme la capitale du jazz.

Par extension, "the Big Apple" devint synonyme de New York et le terme "Fun City" - la ville où l'on s'amuse bien- qui était trés utilisé dans les années 60 disparut au profit de "la Grosse Pomme".

Mais ce n'est pas le seul surnom pour la plus grande ville d'Amérique. D'autres sont aussi très usités comme "la Capitale du Monde", "la Ville Empire", "Gotham", "la Ville qui ne dort jamais", "la ville si belle qu'on la nomme deux fois" comme dans la célèbre chanson interprétée par Frank Sinatra "New York, New York"...

A noter que Barry Popik, sur son excellent site https://www.barrypopik.com/ relève plus de 100 surnoms pour New York.

(source https://newyorkcity.blogs.sudouest.fr/archive/2010/07/15/les-surnoms-de-new-york-city.html)

 

 

Un peu d'histoire : Pourquoi New-York s'appelle New-York ?

C'est en 1609 que le navigateur anglais Henry Hudson, au service de la Compagnie hollandaise des Indes occidentales, découvre le fleuve qui porte aujourd’hui son nom et sa vallée contenant des richesses prometteuses en fourrures. Pour exploiter ce commerce, la Compagnie hollandaise des Indes occidentales décide d’établir Fort Amsterdam, à l’extrémité sud de l’île de Manhattan. Manhattan, dont le nom signifierait « le lieu des collines rocheuses », est à l’époque strictement utilisé comme réserve de chasse par les Indiens.

Avec la nomination de Peter Stuyvesant au poste de gouverneur en 1647, la prospérité est au rendez-vous. La ville de La Nouvelle-Amsterdam est officiellement fondée.

Puis, Anglais et Hollandais se déclarent la guerre. En 1664, une flotte anglaise commandée par le duc d’York fait le blocus de la cité. Le 8 septembre, grâce à la complicité de ses habitants, les Anglais s’emparent de la Nouvelle-Amsterdam et la rebaptisent New York, CQFD !

© 2015 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode