Pour raison de santé nous avons du annuler notre autotour de 3 semaines au Portugal. Mais à la dernière minute, nous avons trouvé une croisière dans les fjords norvégiens afin d'arriver au Cap Nord pour rencontrer les rennes (du père-noël) et découvrir le soleil de minuit si le temps est clément.

Le voyage a lieu du 28 juillet 2014 au 8 août 2014 soit 12 jours de voyage.

Le bateau le "Méditérranéa" appartient à la compagnie Costa. Cela vous dit quelque chose le Costa Concordia ? Nous espérons ne pas avoir le même capitaine... Enfin c'est peut-être plus des avions dont il faut se méfier désormais...

Comme pour l'année dernière au Canada, je vais essayer de tenir à jour un blog (cela dépendra de la connexion sur le bateau) relatant nos aventures pour celles et ceux qui restent sur la terre ferme.

Voici nos différentes étapes :

 Journée en mer - Andalsnes - Journée en mer - Cap Nord - Tromso - Iles Loloten - Trondheim - Geiranger - Bergen - Journée en mer - Hambourg - Lubëck

               

J-1

Les valises sont bouclées. Cette année nous n'en prenons que 3 et étonnament, c'est suffisant. J'ai probablement du oublier une paire ou deux de  chaussures... J'ai même mis une robe en prévision d'une soirée de gala ! Eh oui, incroyable pour ceux qui me connaissent ! Enfin on verra le soir venu.

Deux fois 1h15 d'avion, le trajet n'est pas très long mais nous prendrons tout de même notre Cocculine pour le mal des transports, histoire d'être zen dans l'avion !

Aujourd'hui c'est donc rangenment et nettoyage de la maison, préparation des gamelles de notre chat Roméo (notre gentil voisin viendra le nourrir tous les jours), et préparation des gamelles de notre souris Babybel (en espérant que le voisin ne se trompe pas...!).

A bientôt


Jour J

Et voilà nous y sommes Rigolant Toute la maisonnée dort encore mais dans quelques minutes ce sera l'effervescence des jours de départ en vacances. Bon cette fois, il n'y a pas besoin de charger le coffre de façon métticuleuse et ordonnée style jeu de casque brique afin que tous les bagages tiennent et comme chaque année, m'entendre dire que j'en ai encore pris 3 fois trop (ce qui n'est pas totalement faux...mais pas totalement vrai non plus !).

Donc là, 3 valises et 2 bagages à main ! Innocent

Hier soir, les garçons étaient hyper excités. Nous les avons envoyés jouer dans le jardin pour qu'ils se défoulent un peu. Bien sur, en jouant, Mathieu a voulu me lancer le ballon à la fenêtre de la salle de bain où je me trouvais. Mais il a trouvé le moyen de lancer le balon dans le cheneau. Vu la hauteur du toit, impossible de le récupérer ! Faudra attendre le prochain orage pour le voir redescendre tout seul !

Aller c'est leur du clairon. Je vous laisse et vous dis à bientôt

 

Larguez les amares - 28/07/14

Nous voilà à bord du Costa Méditerranéa depuis 15H30 hier.

Avant d’arriver à bord il nous a fallu emprunter deux avions et un bus. Pour ce qui est de l’avion le plus stressant n’a pas été le décollage ni l’atterrissage mais le transit ! En effet nous n’avions que 45 minutes à l’aéroport de Francfort pour prendre notre vol pour Hambourg.

Premier souci nous sommes arrivés avec bien 10 minutes de retard.

Deuxième souci nous avons atterri à l’extrémité de la piste à bien 15 minutes du Terminal. Pour regagner l’aéroport il nous a fallu emprunter une navette qui devait traverser toutes les pistes en évitant les avions et les camionnettes de maintenance.

Troisième souci le bus qui effectuait la navette jusqu’au Terminal était conduit par un Allemand très discipliné. Ce qui fait que lorsque pour une raison indéterminée la camionnette située devant s’est arrêtée, notre chauffeur a fait de même pendant 1 minute puis 5 puis 10 : grosse montée d’adrénaline ! Alors que tout le monde était en sueur (nous étions la plupart debout et serrés comme des sardines) et commençait à sérieusement râler, le chauffeur a finalement doublé la camionnette qui était à l’arrêt  et nous a  conduit au Terminal.

Quatrième souci, une fois arrivés devant la porte d’enregistrement : personne ! Après renseignement auprès d’une une hôtesse (en anglais) celle-ci nous a appris que notre porte n’était pas la 1 mais la 18 à l’autre bout du terminal. Ceux qui connaissent l’aéroport de Francfort comprendront notre angoisse. Sprint final entre les valises et les voyageurs égarés.

C’est donc essoufflés que nous avons embarqués pour Hambourg.

Le vol s’est bien déroulé, surtout pour Mathieu et Raphy qui avaient une charmante hôtesse de l’air de la compagnie assise à leurs côtés !

Arrivés à Hambourg, Costa nous a accueilli dès la récupération des bagages et nous a emmenés en car jusqu’au port.

Nous sommes entrés dans le bateau, un immeuble flottant de 12 étages, et avons découvert notre charmante cabine très fonctionnelle et donnant sur un large hublot.

Ci-dessous Photo mystère, on ne sait toujours pas ce que c'est !

Une journée en mer - 29/07/14

Notre première nuit a été  assez bonne, pas de bruit et peu de vibration du bateau. Ce matin c’est le soleil qui nous a réveillé à travers le hublot.

Nous avons petit déjeuner sur le pont 9 (il y en a 12). Nous sommes arrivés en même temps que les ¾ du bateau. C’est le grand inconvénient de la croisière...

La journée a été assez sportive puisque nous nous sommes sans arrêt perdus !

Cet après-midi nous avons assisté à une conférence sur l’histoire et la géographie de la Norvège (en Norvégien : Norge. Qui veut dire route du Nord). C’était plutôt intéressant.

Nous y avons appris pas mal de choses : 4% seulement du pays est habité. Certains fjords sont classés au Patrimoine mondial de l’Unesco. 9 des 20 plus grandes cascades du monde sont en Norvège. Mireille et son mari (chasseurs de cascades seraient bien heureux de les découvrir ;-). La vie en Norvège est extrêmement chère. Ils ne font pas partid de l’Europe et ont une politique très protectionniste. Il y très peu d’immigrés sauf pour la saison estivale. Le salaire de base est de 3000 €.

Nous avons également participé à un quiz sur l’histoire : 5 bonnes réponses sur 8, nous n’avons pas gagné mais l’honneur est sauf !

Ce soir c’est le repas de gala. Tenue correcte exigée !


 

1ère escale - 30/07/14

Bonjour à tous

La soirée de gala s’est bien déroulée. Avec les personnes de notre table, nous nous sommes faits assez discrets !

Le repas étaient composé de 6 plats mais les quantités étaient plutôt petites. Nous avons trinqué de loin avec le capitaine qui était à une table éloignée de la notre.

Cette nuit a été étonnante car très claire comme la lumière d’un lever du jour. Nous avons aperçu de nombreux cargos ainsi que des plateformes pétrolières. La Norvège est riche grâce à son pétrole.

Nous sommes arrivés vers 8h00 au port d’Andalsnes, petite ville qui se trouve au bout d’un fjord. C’est  la brume et quelques gouttes de pluie qui nous ont accueillis mais le soleil est désormais présent.

Après une bonne balade à pied en ville et aux alentours ce matin, nous partons pour une excursion en montagne cet après-midi.

Vertigineux - 30/07/14

Nous voilà rendus (reste de langage québécois) de notre excursion vertigineuse.

La ville d’Andalsnes (3 000 habitants) est le départ des plus belles routes de la Norvège.

Nous sommes partis en tout début d’après-midi en car pour aller aux  pieds des murs de pierres hauts de 1 800 mètres. C’est vraiment très impressionnant. Puis nous avons emprunté la route des épingles à cheveux et j’ai vu notre dernière heure arriver ! En effet la route est étroite et nous y croisons cars et camping car.

Dans les virages les plus « dangereux », le chauffeur est obligé de reculer, avancer, reculer, avancer et après, tout le monde l’applaudit car il nous a gardé en vie ! J’ai rarement eu aussi peur  sur une route de montagne, le bras de Raphaël va s’en souvenir quelques jours !

Une fois arrivés en haut, le guide nous a indiqué qu’il y avait beaucoup d’accidents car le paysage est tellement magnifique que les chauffeurs de voiture et camping-car ne regardent plus la route. J’ai donc eu 2 fois plus peur en redescendant !

En effet nous avons eu le souffle coupé par la nature en général, les cascades gigantesques et les montagnes à perte de vue en particulier que nous avons pu admirer sur des promontoires suspendus.

Nous regrettons beaucoup de ne pas être là avec notre propre voiture afin de pouvoir s’arrêter où l’on veut et le temps que l’on veut. C’est un peu frustrant.

Sur notre chemin, nous croisons très souvent des trolls. Ils ont inspiré le réalisateur du « Seigneur des anneaux ». Je pense à Zaza qui serait ravie de les découvrir et de baigner dans la légende scandinave qui est très présente ici.

Nous avons pris quelques coups de soleil sur le visage. La crème solaire n’est pas dans nos bagages car nous ne pensions pas en avoir besoin. La température du jour était de 20 degrés (presque trop chaud !).

La bateau quitte actuellement le port en direction du nord. Demain, nous serons en mer. Plus nous montons et avançons dans les fjords moins nous aurons de connexion internet.

A bientôt

Une journée en mer  - 31/07/14

Ce matin Thomas a découvert le club enfants. Ils n’étaient que 3 français.

Pendant ce temps nous somme allés participer à 2 quiz. Le premier était sur les années 80. Nous avons amélioré notre score puisque nous avons fait 6/8 !

Nous nous sommes fait piéger par la question : quels pays asiatiques se sont fait la guerre en 80 ? Et quel jeu vidéo est né au Japon en 80 ? On a hésité entre 2 réponses et c’était les mauvaises.

Ensuite nous avons eu un quiz sur le cinéma. Et là nous avons été les seuls à répondre juste aux 8 questions. Nous nous sommes bien complétés puisque nous avons trouvé 4 réponses chacun. Il y avait entre autre : qui a fait la 1ère voix de Mickey ? Qui a été le 1er mari de Lauren Baccal ? Quel acteur américain  de western à pour vrai nom Morrisson ? Quel film tournait James Dean quand il est mort ? Qui jouait le rôle de Scarlett O’Hara ? Les réponses demain si vous n’avez pas trouvé (sans regarder wikipédia !)

Mathieu est donc allé chercher un magnifique cadeau sous les applaudissements nourris du public ! Il s’agit d’une petite pochette à bandoulière bleue marine dans laquelle on peut mettre un portable avec écrit en gros dessus : COSTA !!!

Nous avons passé dans la matinée le cercle polaire. Notre copain Olivier (ancien sous-marinier) nous avait indiqué qu’il existait à cette occasion peu banale, un baptême (ou bizutage). Heureusement nous n’avons pas eu le même que lui !

Pour ceux qui le voulaient, le baptême se déroulait sur le pont du bateau. Le maître du pont déguisé en Neptune, mettait une louche d’eau bleue glaciale mentholée sur les cheveux, et il prenait un malin plaisir de faire descendre l’eau le long de la nuque et dans le dos ! Mathieu, Raphy et moi (Thomas était au club enfant) nous sommes prêtés avec plaisir à ce rituel.  

Ce début d’après-midi, je l’ai passé sur le pont, sur un transat emmitouflée dans 2 couvertures. Petite sieste, admiration du paysage (nous avons longés les îles Lofoten) et doigts gelés à taper sur le clavier. Je voulais de la fraîcheur et bien je l’ai ! Les garçons sont allés jouer à des jeux de société dans le salon chinois.

Nous avons participé également à notre 2ème conférence sur la Norvège. Cette fois le thème était la gastronomie norvégienne, l’architecture et les trolls. Très intéressant.

Nous allons déguster un petit cocktail afin de fêter nos 15 ans de mariage !

Ce soir c’est la nuit polaire. Ils demandent que l’on soit tous en blanc. Ce n’était pas vraiment prévu pour nous. Il n’y aura donc que Mathieu et moi qui pourrons le faire. Il devrait y avoir un spectacle de culture sur glace et sur fruits.

Nuit polaire - 01/08/14

A minuit il y avait encore quelques coins de ciel bleu ! Cela fait vraiment une drôle d’impression. ll y a eu la fête jusqu'à tôt ce matin.

Le soleil s’est couché 2 heures car nous étions encore un peu loin du Cap Nord.

Nous avons eu la chance d’apercevoir au loin une baleine. Elle n’était pas si proche qu’à Tadoussac mais cela nous a fait tout de même plaisir.

Bon alors voilà les réponses aux questions d’hier :

Quels pays asiatiques se sont fait la guerre en 80 : IRAN – IRAK. Et oui il s’agit de l’Asie mineure…dur quand même !

Quel jeu vidéo est né au Japon en 80 : PAC-MAN (on avait hésité avec Mario)

Qui a fait la 1ère voix de Mickey : Walt Disney

Qui a été le 1er mari de Lauren Baccal / Humfrey Boggart

Quel acteur américain  de western à pour vrai nom Morrisson : John Wayne

Quel film tournait James Dean quand il est mort : GEANT

Qui jouait le rôle de Scarlett O’Hara : Vivien Leght

Nous débarquons à Honnisvag (20 km du  Cap Nord, à 13 heures). Nous visiterons par nous même ce petit village où il y a un musée sur la culture locale. Ensuite nous avons pris une excursion de 3 heures au Cap Nord. Nous espérons croiser des SAMES et leurs rennes.

Fred, désolée, pas sûre qu’il y ait une chambre d’amis dans ce petit cabanon! Déjà à quatre ça parait juste !!! On a trouvé les fameux bonbons à la réglisse, au sel et à l'amonium, dont nous a parlé Michel. Nous les réservons donc pour le club !


A bientôt

 

Eblouis mais frusttrés - 01/08/14

Ce matin nous avons visité la petite ville de Honnisvag, ville aux airs de bout du monde. En levant la tête nous pouvions voir quelques rennes en liberté juste au dessus des habitations dans la montagne.

Vers 17h00 nous sommes partis dans un bus « Costa »  avec une bonne ½ heure de retard (sur une excursion de 3 heures cela compte).  Et là nous avons pris la route des montagnes désertiques recouverte seulement de toundra et de cailloux. On y trouve également une quantité lacs, étangs et marres ainsi que des rennes sauvages.

Nous avons rarement vu un paysage aussi splendide, magnifique, subjuguant. Malheureusement, encore une fois bloqués dans un bus, nous n’avons pas pu profiter de cette beauté aussi facilement que si nous avions été seuls.

Dans l’excursion, il était indiqué : arrêt de 10 minutes dans un village Sami (ou Same). Le village était constitué d’un seul tipi et d’une boutique souvenirs… Il y avait là un vieil homme Sami avec son renne blanc qui se faisaient prendre en photo moyennent une petite pièce. Nous étions 5 cars à la fois ! C’était « vie ma vie : dans la peau d’un japonais ! » On adore…

Après quelques kilomètres supplémentaires nous sommes arrivés au bout de l’Europe septentrionale (70me parallèle). Le brouillard qui était présent s’est vite dissipé pour laisser place à un magnifique soleil. Malheureusement il nous restait que 1h15 pour visiter le site qui est très beau avec son emblème, le globe. Quel régal pour l’appareil photo ! Ensuite, petit passage à la boutique souvenirs et envoi de quelques cartes postales estampillées du Nord Kapp (Cap Nord). La descente en bus a été aussi belle que la montée. On s’en souviendra longtemps.

Nous avons quitté le port à 20h00. A l’instant, il est 23h15 et il fait encore jour.

Demain visite de la ville de Tromso (avec un O barré normalement mais je n'ai pas de clavier norvégien !). L'arrivée est prévue à 8h00 et le départ à 14h00. Et à 15h00 il y a une conférence sur les Vicking.


Bonnes vacances à Catherine, Christophe, Pauline et Tiphaine qui se sont envolés pour la Grèce.


Une matinée à soi et une bonne journée - 02/08/14

Nous sommes arrivés à 8h00 au port de  Tromso (avec un o barré en Norvégien). Il s’agit de la plus grande ville que nous ayons vu pour l’instant.

Nous n’avons pas pris les navettes de Costa qui nous emmenaient en ville pour 11 € chacun ni les excursions. Nous avions pu voir sur un forum qu’il y avait un bus local qui ne passait pas très loin (moitié prix que les navettes). Nous avions envie de goûter un peu à la vie norvégienne et non pas être tout le temps en troupeaux assistés.

Le bus (le chauffeur était très sympathique et bilingue comme 90% des Norvégiens) nous a déposé près du centre Polaria. Seulement il était 9h00 et le musée n’ouvrait qu’à 10h00. Nous en avons profité pour nous balader dans la ville qui ne ressemble en rien à une ville française. Presque toutes les maisons sont en bois coloré, les rues sont larges, sans aucune fioriture car adaptée aux longs mois d’hiver qui sont très rudes. Nous n’avons vu presque aucun panneau publicitaire sauf ceux indiquant qu’il y avait actuellement à Tronso, les jeux olympiques d’échec ; C’est pourquoi nous avons croisé différentes nationalités habillées dans leur uniforme déambulant dans la ville.

A 10h00 nous avons visité le centre Polaria, musée dédié à la nature et la vie arctique en Norvège. Ils diffusaient un film très beau sur les aurores boréales. Malheureusement, nous n’en verrons pas car elles ont lieu en hiver ici. Il y avait aussi plusieurs bassins avec des poissons, crabes géants, et phoques avec un tunnel aquarium comme à Marineland.

 A côté du musée il y avait sous un toit de verre, un bateau phoquier (l’Etoile polaire) qui a servi comme son nom l’indique pour la chasse aux phoques (97 00 phoques ramenés en en 30 ans). On a pu découvrir la dure vie de ces marins qui ne se lavaient jamais pendant la campagne de pêche ; il régnait de fortes odeurs humaines mélangées aux odeurs de diesel,  de graisse et de sang de phoques dépecés directement sur le bateau.

 Nous sommes rentrés au port vers 12h30 car le Méditerranéa partait à 13h30.

 Cet après midi, sieste en cabine (les nuits sont courtes) pour les garçons et repos sur le transat pont 10 pour moi (avec un beau coup de soleil sur le nez – pourtant il ne faisait que 14 ° et le ciel était un peu couvert).

 Ensuite, nous sommes allés seulement à 3 à la conférence sur les Viking (très instructive). Thomas lui est au SQUOK club (club enfants) depuis 15h00 et nous le récupérerons à la discothèque à partir de 22h30 ! Mathieu s’est fait un copain de son âge.

 Demain matin nous arrivons aux magnifiques îles Lofoten. Nous croisons les doigts pour ne pas les voir dans la brume qui est souvent présente dans ces lieux.

 En ce moment nous longeons des montagnes (pour certaines enneigées). Leur pointe qui se succèdent ressemblent au résultat d’un électrocardiogramme (de quelqu’un en forme !).

Ah oui, j'ai oublié de préciser à Thierry Dutiralarc que nous n'avons pas rencontré d'ours vers le globe du Cap Nord !

 

Les iles Lofoten - 03/08/14

Nous sommes arrivés aux îles Lofoten à 6h30. Notre excusion débutait à 7h00. C’est donc en zombies que nous avons embarqué en chaloupe pour rejoindre la ville de Leknes.

Un ciel couvert nous a accueilli pour laisser place comme chaque jour vers midi à un beau soleil.

Nous avons découvert le musée viking qui est très bien fait avec une partie représentant les véritables objets trouvés et un film relatant la vie du dernier chef viking (Olav) ayant vécu sur les lieux. La deuxième partie était une reconstitution de la gigantesque ferme (83 mètres de long) de ce fameux chef. A l’intérieur, il était autorisé de tout toucher et d’essayer les vêtements de l’époque.

La guide était française. Il y a 16 ans elle est venue sur les îles Lofoten et en est tombée amoureuse, à tel point qu’elle y est restée !

C’est vrai que ces îles sont magnifiques. Nous avons pu les découvrir pendant 2 heures environ.

Ici il ne fait jamais moins de -5 degrés l’hiver et l’été il y fait plus de 30°. En effet elles bénéficient du gulf stream. Les gens vivent essentiellement de la pêche et du tourisme. Ils pêchent par saison environ 97 000 tonnes de morues et en exporte 80% en Italie mais aussi au Portugal, c’est dingue ! Nous avons acheté de la morue séchée. Elle sèche pendant 4 à 5 mois à l’extérieur sur de grandes échelles

Comme l’hiver les habitants manquent de soleil et donc de vitamine D. tout le monde prend son huile de  foie de morue. A l’école c’est la maîtresse qui distribue tout les matins une  cuillère de cette fameuse huile déli-guelasse (comme disait un clown).

Côté faune, il n y a ni renne ni ours ni loup ni serpent ! Par contre il y a beaucoup de renards et  aussi des élans ! (Incroyable !).

Le début d’après-midi nous l’avons passé sur les transats du bateau.  Thomas a fait une grosse sieste. Cela fait 3 jours que j’oublie d’écrire qu’il a perdu une dent. Mais nous lui avons dit que sur le bateau il n’y avait ni rats ni souris !

En partant nous avons vu de notre cabine de grosse méduses qui longeaient le navire, on ne pensait en trouver ici.

Demain nous serons à Tromdheim vers les 13H00. Il s’agit de la troisième ville de Norvège.  Pas d'excursion de prévue, visite libre.

Une belle journée - 04/08/14

Aujourd’hui c’est le soleil et le ciel bleu qui nous attendaient au réveil, contrairement aux autres journées.

Nous sommes rentrés tôt dans un fjord au nom imprononçable : Kravagfjorden où le pilote du port a embarqué pour plusieurs heures comme dans chaque ville. Nous naviguions sur une mer d’huile et nous avons aperçu de notre cabine des petites baleines.

Ensuite nous avons navigué dans le Trondheimfjorden où il y avait un paysage magnifique. Nous longions les côtes norvégiennes ainsi que différents bateaux plus ou moins gros. Le nôtre s’est arrêté en face de l’île aux moines (munkholmen), où l’on suppliciait les condamnés. C’est pourquoi aujourd’hui en voyant cette île les gens ont le droit de maudire leurs ennemis. Pour notre part nous n’avions pas grand monde à maudire mis à part tous les italiens du bateau, qui sont exubérants, criant et jouant au bingo, bingo, bingo !

Nous avons donc passé la matinée sur un transat, sauf Thomas qui ne quitte plus le club enfants. Hier soir il a fallu aller le chercher à plus de 23H00 à la discothèque !

Nous avons déjeuné de bonne heure et avons débarqué à 13h00 pour découvrir la 3ème ville de Norvège. Une ville colorée par ses bâtiments et très animée. Nous n’avons jamais autant vu de blondes et de blonds au mètre carré !

Nous nous sommes donc baladés à la recherche d’une boite aux lettres (rouge ici). J’ai oublié de préciser qu’en Norvège il n’y avait pas de poste à proprement dit. Elle se trouve dans les supérettes où il y a un petit coin dédié. C’est alors la caissière qui vient vous vendre les timbres ou donner les colis !

 Ensuite nous avons fait une visite guidée dans la plus grande cathédrale de Norvège. C’est une jeune et jolie norvégienne blonde aux yeux bleus qui était notre guide. Je peux vous dire que les garçons ont été très attentifs ! Dans cette gigantesque cathédrale se trouve le plus grand orgue du monde avec ses 10 000 tuyaux. Nous avons appris beaucoup de choses sur l’histoire et notamment que la Norvège ne fait plus partie de la couronne Danoise depuis seulement le 19ème siècle. Contrairement à d’autres nous avons respecté la demande qui était de ne prendre aucune photo. Si dans une église, il n’y a aucun respect où allons nous !

Après nous sommes allés découvrir dans le musée d’à côté, les joyaux de la couronne. Pas de tapis roulant comme en Angleterre mais un garde à chaque porte. On a vu de beaux et gros diamants. Là aussi pas de photos.

Sur le chemin du retour, nous nous sommes installés sur la terrasse d’un café en écoutant une jeune norvégienne jouer d’un minuscule instrument ressemblant à un ukulélé et une guitare électrique. Ce petit moment de repos fut très agréable.

Nous étions à 10 minutes du bateau quand un orage a commencé à lancer ses éclairs. Nous nous sommes réfugiés dans un ascenseur extérieur. Heureusement il n’a pas duré très longtemps. En fait il a fait très chaud (30°) puis très lourd.  

Et maintenant le soleil remontre le bout de son nez.

Plus nous descendons dans le sud plus le soleil se couche longtemps (environ 4 à 5 heures) ; mais les nuits sont toujours très claires. D’ailleurs la guide française d’hier nous disait que de ne pas voir les étoiles et la lune pendant 4 à 5 mois était difficile pour les norvégiens. A cause de la nuit claire ils dorment très mal ! et n'ont plus de repère.

Demain nous arrivons dans le petit village de Geiranger. Nous n’avons pas pris d’excursion Costa ; Nous aviserons de notre emploi du temps selon la météo.

Bises à tous

Club enfants

Thomas à la discothèque

Beauté de la nature - les fjords - 05/08/14

Nous n’avons pas eu de connexion pendant que nous étions dans le fjord.

Comme nous n’avions pas tiré les rideaux de notre chambre avant de nous coucher, c’est à 4h30 que le soleil et le ciel bleu nous ont réveillé. Là nous avons découvert un fjord de toute beauté, le plus majestueux de Norvège. Il est long de 130 km. Nous y découvrons des cascades, des grottes, des maisons perdues dans les montagnes. Notre bateau est passé doucement devant les célèbres cascades des Sept sœurs, du Prétendant et du Voile de la mariée. Nous sommes restés 3 heures sur le pont, contemplatifs, pour observer ce magnifique paysage et prendre de nombreuses vues. Des bandes de brume se baladaient au pied des montagnes qui plongent directement dans l’eau d’un vert émeraude.

Avec la route du Cap Nord et ce fjord classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, nous avons pu admirer deux beautés sauvages qui resteront longtemps gravées dans notre souvenir.

C’est donc à Geiranger que nous avons débarqué en chaloupe. Ce petit village où il n’y a que 250 habitants l’hiver est le 2me endroit le plus visité en Norvège.

En début d’après-midi, nous avons pris par nos propres moyens un bus local « Hop on ». Nous étions les seuls français. Ce bus nous a emmenés dans 2 cols : le Flydalsjuvet et le Eagle’s bend, aussi impressionnants que celui emprunté à Andalsnes. J’ai encore eu très peur de ces virages en épingle à cheveux et du précipice. J’ai fermé les yeux une bonne partie de la montée. Je vais essayer de mettre une photo de la route (route des aigles) dans l’album.

Les points de vue étaient vraiment beaux, magnifiques, impressionnants. Je me répète mais comme dit le guide du routard : « désolé mais le stock de qualificatifs est épuisé ».

A 19h15 comme tous les soirs, il y a un spectacle. Parfois moyens voire très moyens genre kermesse mais aujourd’hui il était au top. C’était 2 artistes du Cirque du Soleil, acrobates, contorsionnistes et magiciens : époustouflant avec à la fin une « standing ovation ».

Ce soir, c’était « soirée italienne», mais c’est déjà toute la journée italien !!! J’ai dansé avec le serveur (indien) mais je n’ai pas fait la chenille contrairement à Raphaël et Thomas qui revenaient des toilettes et qui ont été embringués de force !!!

Il est 23h30 et c’est la première fois que l’on revoit la lune depuis notre départ. La nuit commence à être de plus en plus sombre.

Demain nous serons toute la journée à Bergen, 2ème ville de Norvège et dernière ville norvégienne pour nous, déjà.

Pour la petite anecdote hier soir nous sommes arrivés quelques minutes en retard au restaurant, bondé où régnait un brouhaha de fourchettes et de discussions animées. En nous rendant à notre table Mathieu a bousculé avec son épaule le plateau d’un serveur posé en hauteur sur une desserte. Le plateau est tombé dans un fracas retentissant. Une bonne partie du restaurant s’est alors tu devant notre Mathieu dépité. Heureusement le plateau était vide !

Nous n’étions pas à une honte près... En effet avant le repas nous avons assisté à un spectacle de chant dans le théâtre du bateau. Lors de la dernière chanson nous avons tous accompagné la chanteuse en entonnant le refrain « I love you baby ». Le spectacle s’est alors achevé. Tandis que je fredonnais l’air en sortant du théâtre je me suis alors tournée vers Mathieu pour lui chanter tout fort « I love you baby ». Mais au lieu de me trouver face à lui je venais de chanter ma déclaration à une petite grande mère qui sortait du spectacle ; Mathieu se trouvant trois pas derrière elle. Quelle honte mais fou rire général, même avec la grand-mère.

Bisous

Bergen - 06/07/14

Journée du mercredi 6 août 2014 :

S’il n’y a pas eu de nouvelles hier, c’est parce que la journée a été bien occupée.

C’est un fabuleux ciel bleu qui nous attendait à Bergen. Nous avons débarqué à 9h00 à un peu plus d’un kilomètre du centre. Nous sommes partis directement au marché aux poissons. C’est un marché typique et renommé dans tout le pays et au delà.

Les étales étaient vraiment impressionnantes avec des crabes géants, des morues séchées, du saumon sauvage et de la baleine. Je ne sais plus si je l’ai déjà dit mais la Norvège fait partie des 3 pays du monde qui chasse la baleine avec le Japon et l’Islande. En Norvège ils ne chassent pas la baleine bleue ni celle à bosse car elles sont en voie de disparition mais ils chassent les petits rorquals pour leur propre consommation, ils ne les exportent pas.

Le poissonnier chez qui nous nous sommes arrêtés était d’origine italienne parlant un français parfait. Il nous a fait déguster différents saumons, et de différentes préparations. Nous avons bien pu distinguer celui d élevage et celui sauvage ; Le goût du second était beaucoup plus prononcé. Au départ nous n’étions pas très chaud pour goûter de la baleine. Mais puisqu’elle était là sur l’étale, bien morte, autant lui faire honneur. Sa chair ressemble presque à du steak ou du thon encore plus rouge et noir. Ils appellent la baleine la vache de la mer. Il ne faut pas oublier que c’est un mammifère. On ne peut comparer le goût à rien, mais cela se rapproche plus de la viande.

Ensuite nous avons pris le funiculaire, mais avant il a fallu faire la queue comme à Versailles. En effet 4 bateaux de croisières étaient à quai, soit pratiquement 10 000 touristes à la fois sans compter ceux arrivant par la terre. Une fois en haut, le point de vue était splendide.

Ensuite nous avons continué notre promenade dans cette grande ville où à chaque coin de rue il y avait une chose à photographier. Il va falloir encore faire un sacré tri à notre retour.

Avant de faire les boutiques de souvenirs nous avons visité le musée de la ligue hanséatique (comptoir marchand allemand du 14ème au 18ème siècle) On y trouve une reconstitution des entrepôts de l’époque, le lieux de vie des marchands et des apprentis (dès 11 ans) avec leurs chambres, cuisine, salle à manger, bureaux... C’était très intéressant.

Au retour, juste avant de monter sur le bateau, Mathieu (encore lui !) a reçu sur le bras une prune (pas mure donc dure) qui a été lancée du pont ou d’un balcon du bateau par un c.. de passager. D’où nous étions, impossible de voir qui c’était. Mathieu a eu mal pendant un bon moment avec une grosse rougeur sur l’avant bras.

Hier soir nous avons comme la plupart des soirs assisté au spectacle. Certaines fois il y a des pros, notamment avant-hier 2 artistes du cirque du Soleil. Et d’autres fois c’est un peu la kermesse de l’école. Hier c’était 2 magiciens connus en Italie. Leur tour était bien réussi, mais déjà vu mille fois, style les épées dans  une boite et chaque tour se ressemblait.


Dernier jour en mer - 07/08/14

Ce matin nous avons fait la grasse matinée jusqu’ 9h00. Nous n’étions pas les seuls car quand nous sommes arrivés au petit déjeuner vers 9h30, impossible de trouver une place de libre, c’est très agréable…

Cet après-midi nous avons participé au quiz sur la pop musique et…nous avons gagné ! Nous étions 4 à avoir répondu juste à 6 questions sur 8. Nous avons chuté sur : Quelle rock star a dit : « J’ai tout eu sauf l’amour » ? Et qui était en bleu sur la pochette des Beatles « Sergent Peppers » ? Sinon il y avait entre autre : Qui du groupe des Rolling Stones est mort dans les années 60 ? Qui a chanté «  that’s allright mama » ? Comme 4 personnes ont répondu juste il y a eu la question subsidiaire qui consistait à être le plus rapide à rejoindre un fauteuil pour répondre à ladite question (c’est Raphaël  qui s’y est collé). Il a gagné et a répondu juste à : quelle marque représentait Mickaël Jackson en 1993 ? Il a gagné la même superbe pochette que Mathieu. Mais nous étions surtout contents d’avoir battu à la régulière 3 jeunes femmes Italiennes qui jouaient ensemble en s’aidant de leur Iphone. Elles trichaient quoi et elles avaient répondu aussi à 6 questions ; C’est donc Raphy qui les a battu sur le fil et avec sa culture, na !!!

Ce soir nous allons préparé nos valises qui seront ramassées à 1 heure du matin. Il nous a été rappelé de bien prévoir une tenue pour demain car il arrive que certains n’y pensent pas et se retrouvent en pyjama pour partir. Des Français qui ont déjà fait des croisières nous ont en effet dit que cela se produisait à chaque fois, et que c’était bien rigolo de voir toute la famille en pyjama dans les couloirs.

 Il ne me reste que 5 minutes de connexion sur le bateau. Je ne pense pas donner de nouvelles avant demain soir ou bien samedi. De même pour les photos. Il faudra atendre le diaporama...

Demain nous ferons une excursion de 6 heures afin de visiter Lubeck.

Notre croisière s’achève donc avec en tête de merveilleuses images de la Norvège. Il se peut que nous y retournions un jour, mais cette fois par nos propres moyens afin de partager plus de choses avec ce beau pays et ses habitants. En effet nous avons beaucoup trop vécu, manger, entendu italien. C’était le règle du jeu et ma foi la meilleure solution pour nos vacances cet été.

Bisous de la famille Rousset bientôt de retour de Norvège

Terminus tout le monde descend ! 08/08/14

Nous avons débarqué vers 8h30 et sommes partis en direction de la ville de Lubëck qui se trouve à 1h30 de Hambourg. Durant le trajet il a fallu faire face à la tristesse de Thomas car ses copains du club mais surtout ses animateurs lui manquait déjà. Il a également fallu faire face au stress de Raphaël qui croyait avoir perdu ou oublié la moitié de nos bagages : J’ai du d’ailleurs vider en entier un sac à dos pour trouver un portefeuille alors qu’il l’avait lui-même rangé dans une autre valise Bouche cousue. Ensuite il nous a angoissé car il ne savait pas où était l’appareil photo alors que ce dernier se trouvait sur SES genoux !

C’est à pied que nous avons visité la ville belle de Lubëck pendant 3 heures (2 heures avec un guide et 1 heure seuls).

Notre avion décollait en toute fin d’après-midi. Pour la correspondance à Francfort cela a encore été très chaud même pire que pour l’aller. En effet cette fois il fallait se rendre rapidement à la porte 56 (à l’aller c’était la 18). Nous sommes arrivés en nage juste à la fin de l’embarquement, ouf. L’atterrissage à Saint Exupéry a été assez violent. Il y a pas mal d’affaires qui ont valdingué !  Mais tout est bien qui fini bien.

C’est à minuit que nous sommes arrivés sur les rotules à la maison.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S'il ne fallait retenir que 3 choses de ce voyage :

L'ascension au sommet de la route Trollstigheimen. Frissons dans la montée (et la descente) et vue magnifiqque au sommet.

Le Cap Nord avec ses paysages uniques et cette sensation d'être au bout du monde. J'en ai eu la chair de poule.

La navigation dans le Geiranger fjord dès l'aube. Nous avons eu le souffle coupé durant des heures. Nous ne savions plus ou tourner la tête avec toutes ces cascades, cette brume parsemée, cette eau d'une couleur incroyable, ces petites maisons perdues au mileu de nul part. Cela fait vraiment partie du plus beau panorama que nous n'ayons jamais vu.

Retour à la maison

Grasse matinée, lessive, lecture du courrier et des cartes postales, lessive, courses, lessives, tonte du jardin ou plutôt de la forêt vierge (il a du pleuvoir pas mal par ici), lessive et tri des photos. Il va falloir faire un tri draconien afin  de ne pas proposer un diaporama de 1 heure !

© 2015 Tous droits réservés.

Optimisé par le service Webnode